Hormonotherapie ou Veoza
Temps de lecture : env. 5 minutes
Rédaction SeeMe-nopause
Rédaction SeeMe-nopause
Dernière mise à jour: 16-05-2024
Temps de lecture : env. 5 minutes

Hormonothérapie ou Veoza contre les bouffées de chaleur ou suées nocturnes ?

De nombreuses femmes souffrent de bouffées de chaleur à la ménopause. Leur vie au quotidien peut en être fortement influencée. Rien n’est plus désagréable que transpirer soudainement après une réunion importante. Et les sueurs nocturnes, quant à elles, affectent votre sommeil, et d’autres symptômes peuvent apparaître. Un cercle vicieux, en somme. Jusqu’à aujourd’hui, c’est le traitement de substitution hormonale (TSH) qui était proposée. Toutefois, toutes les femmes ne veulent pas ou ne peuvent pas la prendre. Depuis février 2024, Veoza, une alternative sans hormones est disponible. De quoi s’agit-il, précisément, et quel est le meilleur traitement pour vous ?

Quelles sont les causes des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes ?

Commençons par savoir ce qui cause les bouffées de chaleur à la ménopause. C’est la diminution des œstrogènes. Les œstrogènes et le neuropeptide neurokinine (NKB) agissent, en général, ensemble pour réguler la température corporelle. Les œstrogènes inhibent la libération de NKB.  

Lorsque le taux d’œstrogènes chute, le NKB gagne du terrain et envoie davantage de signaux à la partie du cerveau qui régule la température corporelle. Votre cerveau interprète à tort l’augmentation des signaux NKB comme une surchauffe du corps. En toute logique, les vaisseaux sanguins se dilatent pour dissiper la chaleur et vous commencez à transpirer abondamment pour refroidir votre corps. Les bouffées de chaleur surviennent. Ou de sueurs nocturnes, la nuit. 

Comment fonctionne Veoza ?

Veoza limite les bouffées de chaleur en bloquant le neuropeptide NKB qui provoque des signaux erronés dans le cerveau. Les hormones n’interviennent donc pas. Sa posologie dépend de votre situation personnelle et des conseils de votre médecin. Vous prendrez Veoza aussi longtemps que vous souffrirez de bouffées de chaleur et que le traitement vous est bénéfique.

Comment fonctionne l’hormonothérapie ?

L’hormonothérapie consiste à remplacer l’œstrogène manquant par des hormones synthétiques ou bioidentiques afin de rétablir l’équilibre. L’œstrogène peut ainsi inhiber la neurokinine B et empêcher l’envoi de signaux erronés au cerveau. Les formes d’administration et les hormones utilisées dépendent du type de symptômes. En savoir plus sur le fonctionnement de l’hormonothérapie

Soulager les bouffées de chaleur par un traitement adapté

Prenez contact avec l’un de nos médecins partenaires via SeeMe-nopause. Demandez votre traitement de choix et obtenez l’évaluation d’un médecin dans les 48 heures. La pharmacie livre ensuite les médicaments à votre domicile. Votre super pouvoir peut faire beaucoup pour atténuer vos symptômes.

Bon à savoir

Les deux traitements limitent la fréquence et la gravité des bouffées de chaleur. Que souhaitez-vous savoir de plus en la matière ?

À propos de Veoza

Veoza (ou Fezolinetant, Veozah aux États-Unis) est un nouveau traitement sans hormones contre les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes, pour les femmes en ménopause. Les actualités en ont largement parlé. Selon des chercheurs britanniques, ce traitement change la donne. Des études récentes ont montré que ce médicament est aussi efficace qu’une thérapie hormonale. 

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas suivre un traitement hormonal, Veoza peut être une bonne option. Ce médicament cible précisément la molécule de votre corps qui provoque les bouffées de chaleur et les attaque là où elles se manifestent. Veoza réduit spécifiquement les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. Vous constaterez peut-être aussi que d’autres symptômes disparaissent aussi : vous dormez mieux sans avoir à subir ces dérangeantes suées, vous êtes moins stressée et vous vous sentez mieux dans votre peau.  

À propos de l’hormonothérapie

Depuis de nombreuses années, l’hormonothérapie est étudiée et utilisée depuis de nombreuses années, ce qui fait que son efficacité et ses risques sont bien établis. En plus de soulager les bouffées de chaleur, la TSH aide également à soulager d’autres symptômes de la ménopause, comme la sécheresse vaginale, les symptômes psychiques et l’ostéoporose. 

Certaines formes d’hormonothérapie peuvent comporter des risques à long terme, comme un risque accru de cancer du sein, de cancer de l’utérus et de thrombose. Des effets secondaires (maux de tête et nausées) peuvent également survenir au cours des premiers mois du traitement hormonal. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’hormonothérapie. 

Quel traitement pour vous ?

Le choix entre l’hormonothérapie et Veoza dépend de plusieurs facteurs : autres symptômes, antécédents médicaux et risques ou effets secondaires. Demandez conseil à un médecin et prenez une décision en toute connaissance de cause. Vous pouvez agir sur vos symptômes, malgré tout.

Sources

FAQ

Why pause? Press play!