Sueurs nocturnes

Les sueurs nocturnes et la ménopause

Je ne savais pas qu’on se réveillait en sueur nuit après nuit pendant la ménopause. - Irene, 51 ans

Vous vous réveillez souvent en sueur ? Il s’agit là d’un symptôme typique de la ménopause. Les fluctuations hormonales perturbent la régulation de votre température corporelle et la chaleur vous envahit tout à coup. Et ce, même lorsque vous dormez confortablement. Découvrez ici comment y remédier.

Que se passe-t-il à l’intérieur de vous ?

Les œstrogènes jouent un rôle important dans la régulation de la température corporelle. La diminution du taux d’œstrogènes dans votre corps à la ménopause peut faire en sorte que votre cerveau reçoive un signal indiquant que vous avez trop chaud (même si ce n’est pas le cas). Votre cerveau réagit en déclenchant une forte réaction de refroidissement. Vos vaisseaux sanguins se dilatent et vous commencez à transpirer abondamment.  

Le processus qui se déroule dans votre corps est identique à celui qui se produit lors d’une bouffée de chaleur. Si votre cerveau reçoit ce signal la nuit, on parle de sueurs nocturnes. Plutôt agaçant parce qu’un tel phénomène perturbe votre sommeil et affecte à son tour votre humeur pendant la journée. Un cercle vicieux à briser. Et vous allez y arriver. 

De nombreuses femmes ressentent divers symptômes à la ménopause : bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d'humeur.

Thérapie de remplacement des hormones

Choisissez votre traitement préféré, remplissez le questionnaire médical et recevez un avis médical et une ordonnance dans les 48 heures. La pharmacie vous livrera votre commande dans un délai de 3 à 5 jours ouvrables.

Sueurs nocturnes à la ménopause

Sueurs nocturnes et bouffées de chaleur sont deux des symptômes les plus courants de la ménopause. La transpiration abondante survient un peu au hasard et disparaît automatiquement. Cela dure quelques minutes tout au plus. Court dans l’absolu, oui, mais vraiment perturbant pendant la nuit.  

Environ 80 % des femmes en ménopause en souffrent, surtout en périménopause. Avec une durée, une fréquence et une intensité qui varient d’une femme à l’autre. Autour de la ménopause, seule la moitié des femmes en sont affectées. Elles peuvent toutefois devenir plus intenses. À mesure que vous progressez dans la postménopause, votre corps se met moins souvent à transpirer la nuit.  

Les sueurs nocturnes sont un symptôme courant, mais passer le cap de la ménopause n’en est pas forcément tributaire. Au contraire. Votre régime alimentaire, votre mode de vie et votre traitement médical peuvent vous aider à atténuer les bouffées de chaleur nocturnes et diurnes. 

Comprendre ce qui se passe dans son corps procure à la femme une certaine tranquillité d’esprit et lui fait oublier son stress. Les bouffées de chaleur diminuent et le sommeil s’améliore.

Produits recommandés

Quel est votre super pouvoir ?

Plusieurs adaptations de votre mode de vie sont à même de limiter les bouffées de chaleur (ainsi que d’autres symptômes de la ménopause). Les voici : 

  • Restez calme, si la nuit, vous vous réveillez en sueur. Concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez lentement par le nez et expirez par la bouche. Le stress diminue et les bouffées de chaleur s’apaisent.  
  • Évitez au maximum les facteurs déclenchants. Alcool, aliments épicés, sucres et café dérèglent votre température corporelle et provoquent des sueurs nocturnes. Le stress et le tabagisme exercent également une forte influence.   
  • L’exercice physique régulier diminue les symptômes. Choisissez des sports low impact (donc pas d’entraînement de haute intensité). Faites du jogging, du CrossFit ou une séance de Pilates. Autre avantage : l’exercice contribue aussi à un sommeil réparateur.  
  • Buvez suffisamment d’eau pour vous hydrater. Après tout, vous perdez beaucoup de liquide lors de ces suées nocturnes (vous le savez plus que probablement).  
  • Les transpirations nocturnes vous empêchent-elles encore de dormir ? Consultez un expert ménopause ou un médecin pour vous sentir de nouveau fraîche le matin. Au propre comme figuré. 

Notre nouveauté : médicament sans hormones contre les bouffées de chaleur

L’hormonothérapie constitue, la plupart du temps, le premier choix des médecins dans le traitement des bouffées de chaleur. Que faire si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas utiliser d’hormones ? Prenez un produit ! Pour équilibrer vos hormones et soulager vos bouffées de chaleur gênantes.  

Sources

  • NIH National Insitute of Aging. (2021). Hot Flashes: What Can I Do? https://www.nia.nih.gov/health/menopause/hot-flashes-what-can-i-do.
  • Suszynski M, Chang L, MD. (2011). Menopause and Sweating. https://www.webmd.com/menopause/features/menopause-sweating-11.
  • Hoga L, Rodolpho J, Gonçalves B, Quirino B. (2015). Women's experience of menopause: a systematic review of qualitative evidence. PMID: 26455946.
  • Bansal R, Aggarwal N. (2019). Menopausal Hot Flashes: A Concise Review. PMID: 31001050.
  • Elavsky S, Gonzales JU, Proctor DN, Williams N, Henderson VW. (2012). Effects of physical activity on vasomotor symptoms: examination using objective and subjective measures. PMID: 22735162.

FAQ

Astuces et conseils

Evalué par
Arco Verhoog, Pharmacien
N ° d'enregistrement:
19065378617
toujours valide
Why pause? Press play!