Wies : "Plus on en sait, plus ça devient facile. "
Temps de lecture : env. 4 minutes
Dernière mise à jour: 24-04-2024
Temps de lecture : env. 4 minutes

Wies : "Plus on en sait, plus ça devient facile. "

Mon médecin traitant m'a affirmé que cela n'avait rien à voir avec la ménopause, lorsque je suis venue le consulter pour une sécheresse oculaire. Mes paupières inférieures et supérieures étaient collées l'une à l'autre, comme s'il y avait du Pritt entre elles. Il m'a donné des gouttes pour les yeux et c'est tout. 

Peu de temps après, j'ai découvert que la sécheresse oculaire était effectivement liée à la ménopause. L'hormone féminine œstrogène tient un rôle important dans la production du liquide lacrymal. Lorsque la production d'œstrogènes diminue, vos muqueuses peuvent produire moins de liquide lacrymal, plus de liquide lacrymal ou un liquide lacrymal de moins bonne qualité. 

Juste insidieuse

Au début, j'ai trouvé incroyable que mon médecin ne le sache pas, mais la ménopause peut s'accompagner de phénomènes tellement étranges que je ne peux pas vraiment lui en vouloir.  

Si vous ne vous penchez pas sur la question, vous ignorez tout de la nature de cette folie. Vous pensez rapidement aux bouffées de chaleur, aux sueurs nocturnes, aux sautes d'humeur et aux règles intenses et irrégulières. Si vous en souffrez, vous le savez immédiatement : c'est la ménopause. 

La ménopause est aussi mentale

La ménopause est cependant bien plus complexe. Surtout sur le plan psychologique, elle peut frapper si discrètement que vous ne vous rendez pas compte que la situation difficile dans laquelle vous vous trouvez est due à la ménopause.  

Par exemple, je me suis retrouvée complètement à côté de la plaque pendant quelques mois. Je me sentais stressée, anxieuse et de très mauvaise humeur. État normal, me direz-vous, puisque je venais de créer ma propre entreprise et que ma mère devait aller dans une maison de repos. Je m'étais beaucoup occupée d'elle (et le pire, c'est qu'elle ne voulait pas du tout y aller).  

Tout le monde est stressé, n'est-ce pas ? Oui, mais, moi, j'avais déjà connu pire. Pourquoi est-ce que je vacillais autant maintenant ?  

Nous ne pensons pas à la ménopause

Je sais, désormais, que la cause est due à la ménopause. Tant d’amies autour de moi se sont effondrées. Toutes des femmes ayant une fonction supérieure ont soudain été victimes d'un burn-out. Elles ont toujours réussi à tenir la barre haute, à concilier travail et enfants, et tout à coup, patatras.  

Voilà ce que le tourbillon d'hormones peut provoquer. Mais aucune de mes amies n'y a pensé. Le savoir fait toute la différence. Vous ne doutez plus de vous et vous pouvez vous y préparer.  

Préparez-vous

Mon conseil numéro 1 : informez-vous ! Ça aide tellement ! Un jour, un gynécologue m'a dit : « une femme futée se prépare pour sa ménopause. »Voilà ce qu'il en est.

Qui est Wies ?

Wies Verbeek (58 ans) est journaliste spécialisée dans les questions de bien-être et vieillissement, fondatrice du site Internet BLOW.nl et autrice du livre ‘n Beetje Leuk Ouder Worden, 101 verrassende en bewezen tips. Et... elle est en pleine ménopause.

Vous avez besoin de plus de soutien ?

Soulagez vos symptômes

À chaque femme, sa ménopause. Sa solution aussi. Découvrez comment le mode de vie, la nutrition, les compléments et les traitements médicaux peuvent contribuer à votre santé à la ménopause. 

Astuces et conseils

FAQ

Why pause? Press play!