Migraine oculaire

Migraine oculaire et ménopause

Au début, je vois une lueur, en général quelques minutes. Et quand elle partait, j’avais des nausées. La seule chose qui aide ? L’obscurité. - Elke (53 ans)

La migraine oculaire peut survenir soudainement à la ménopause, sans n’être jamais apparue auparavant. Elle se manifeste en général par des motifs ondulés à la périphérie du champ visuel, des étoiles, des taches ou des scintillements. Cette « aura » ne doit pas vous inquiéter. Elle est sans danger. Mais elle peut précéder une crise de migraine classique avec des maux de tête sévères. Quelles en sont les causes ? Comment y remédier ?

Que se passe-t-il à l’intérieur de vous ?

La cause exacte de la migraine oculaire est encore inconnue. Elle serait liée à des troubles de la circulation dans les vaisseaux sanguins du cerveau et des yeux. Les fluctuations hormonales à la ménopause semblent également susceptibles d’en provoquer. En particulier l’augmentation ou la diminution soudaine des œstrogènes par rapport à la progestérone. L’augmentation du taux d’œstrogènes peut affecter les vaisseaux sanguins du cerveau et des yeux.  

D’autres symptômes de la ménopause peuvent aussi déclencher une migraine oculaire. Le stress augmente la sensibilité aux migraines et les bouffées de chaleur, la fatigue et les troubles du sommeil peuvent aussi contribuer à l’apparition de migraines oculaires.  

Des facteurs environnementaux non liés à la ménopause peuvent aussi jouer un rôle, par exemple des aliments (comme les boissons caféinées et l’alcool), la lumière vive, le tabagisme, les odeurs fortes ou les stimuli environnementaux. 

De nombreuses femmes ressentent divers symptômes à la ménopause : bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d'humeur.

Produits pour les symptômes de la ménopause

Comment reconnaître la migraine oculaire ?

Contrairement à la migraine classique, la migraine oculaire ne se caractérise pas nécessairement par une céphalée générale. Dans le cas d’une migraine oculaire, le mal de tête se situe juste derrière l’œil et ne concerne qu’un seul œil. Une migraine oculaire, ce sont des/une 

  • lignes en zigzag ou motifs ondulés en couleur, 
  • scintillements ou clignotements de lumière, 
  • taches aveugles ou noires, 
  • vision floue ou double, 
  • vision en tunnel, 
  • difficulté à parler, 
  • fourmillements dans les bras et/ou les jambes. 

Les symptômes suivants peuvent survenir après une migraine oculaire :  

  •  fatigue ;  
  • nausées ;  
  • sensation de faiblesse ;  
  • maux de tête (sévères).  

Migraine oculaire à la ménopause

La migraine oculaire étant souvent mal diagnostiquée ou mal identifiée, il est difficile d’en évaluer la fréquence. En revanche, nous savons que, comme la migraine classique, elle est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, en raison du rôle que semblent jouer les fluctuations hormonales.  

La migraine classique est également plus fréquente dans les années précédant la ménopause (périménopause), car les fluctuations hormonales sont alors plus marquées. Elle s’atténue (ou disparaît) souvent après les dernières règles. Avez-vous souffert de migraines oculaires avant la ménopause ? Si c’est le cas, elle peut s’aggraver pendant. 

La migraine oculaire peut effrayer quand elle apparait pour la première fois. Mais ne vous inquiétez pas. Inoffensive, elle ne cause pas de dommages irréversibles. Une crise dure souvent entre 10 et 30 minutes. Cela étant, vous pouvez vous sentir fatiguée ou somnolente. Les troubles visuels peuvent aussi être à l’origine de maux de tête légers ou d’une crise de migraine classique. 

Quand ça scintille devant mes yeux, c’est le signe d’une migraine classique. C’est de plus en plus gênant depuis que je suis en ménopause. Que faire ? - Petra (46 ans)

Encore besoin d’aide ?

À la ménopause, vous souhaitez prendre davantage soin de votre santé. Votre corps travaille dur pour vous ! Des compléments de qualité peuvent apporter à votre organisme le soutien dont il a besoin.

Quel est votre super pouvoir ?

Prévenir les migraines oculaires reste difficile. Mais vous pouvez faire en sorte de réduire la probabilité d’une crise et d’en atténuer les symptômes. Bon à savoir 

  • Vous venez de vivre une crise de migraine oculaire ? Trouvez un environnement calme, sans lumières vives ni odeurs fortes. Mettez un linge froid sur l’œil pour calmer.  
  • Découvrez ce qui déclenche chez vous des migraines oculaires. Tenez un journal des migraines pour identifier les facteurs déclenchants. Par exemple, notez ce que vous avez fait le jour de la migraine oculaire, comment vous avez dormi et ce que vous avez mangé. Vous reconnaîtrez ainsi les éléments déclenchants et prendrez les bonnes mesures. 
  • Limitez le stress. Le stress qui augmente le taux d’œstrogènes dans l’organisme peut donc déclencher des migraines oculaires. Essayez d’effectuer régulièrement des exercices de relaxation, comme la méditation ou la pleine conscience, et pratiquez d’autres activités qui vous détendent. Sachez que vous êtes plus sensible au stress à la ménopause. Établissez des priorités et faites des pauses un peu plus souvent. L’exercice physique contribue également à réduire votre niveau de stress. Une migraine peut aussi être déclenchée par une raideur des muscles du cou. Des exercices d’étirement peuvent s’avérer utiles. 
  • Faites des pauses à l’écran. Regardez plus souvent au loin pour soulager vos yeux et levez-vous toutes les demi-heures. Faites régulièrement des pauses plus longues devant l’écran et allez vous promener en plein air, par exemple. Les pauses écran permettent également de soulager les torticolis. 
  • Adoptez une alimentation équilibrée contenant suffisamment de magnésium et d’acides gras oméga 3. Une carence en magnésium peut déclencher ou aggraver des migraines. Le magnésium se trouve en abondance dans les légumes, les noix, les cacahuètes et les céréales complètes. Les oméga 3 ont également des effets anti-inflammatoires qui peuvent être bénéfiques en cas de migraines. Vous trouverez naturellement des oméga 3 dans les graines de chia, les noix, l’huile de lin et les poissons gras, notamment. Des compléments alimentaires de qualité peuvent soutenir votre organisme. Veillez à boire suffisamment d’eau et à éviter l’hypoglycémie. 
  • Évitez les environnements chauds. Une pièce chaude (comme un sauna, mais aussi un temps chaud) peut déclencher des migraines (oculaires). 
  • Envisagez une autre forme de contraception. La pilule contraceptive peut provoquer des migraines oculaires. 
  • L’hormonothérapie peut soulager les symptômes de la ménopause. Elle reconstitue les hormones (œstradiol et progestérone), réduisant ainsi les symptômes hormonaux. L’hormonothérapie de la ménopause peut soulager les migraines oculaires en réduisant les fluctuations. En savoir plus sur l’hormonothérapie.  

Préservez votre santé

Sources

FAQ

Astuces et conseils

Evalué par
Kahlil Elhage, Médecin généraliste
N ° d'enregistrement:
07173
toujours valide
Why pause? Press play!