Nausées et ménopause

Souvent nauséeuse. Rien d'alarmant, mais une sensation de malaise et de faiblesse Et quand je passe une mauvaise nuit de sommeil, c’est pire. Faire diminuer les tensions aide énormément.

Les nausées sont souvent directement liées à la grossesse, moins à la ménopause. Les fluctuations hormonales peuvent pourtant provoquer des nausées ou des malaises à la ménopause. Assez logique, en fait. Le plus ? Prendre des compléments.

Que se passe-t-il à l’intérieur de vous ?

La recherche n’a pas encore totalement identifié ce qui se passe dans l’organisme et qui provoque des nausées ou des vomissements. Les fluctuations hormonales y joueraient un rôle déterminant. Tout comme les hormones peuvent provoquer des nausées (matinales) pendant la grossesse ou juste avant les règles. 

Mais, cela ce se passe différemment. À la ménopause, le taux d’hormones chute ; pendant la grossesse, il grimpe en flèche (et la nausée se déclenche plus tôt le matin). Une baisse du taux d’œstrogènes est probablement à l’origine d’une sensation de nausée ou de vomissement à la ménopause. L’augmentation du taux de progestérone est liée à des problèmes digestifs. D’où le risque de nausée accru. 

De nombreuses femmes ressentent divers symptômes à la ménopause : bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d'humeur.

Quels sont les autres facteurs qui jouent un rôle ?

Les fluctuations hormonales en elles-mêmes peuvent provoquer des nausées, certes. Mais d’autres symptômes de la ménopause jouent aussi un rôle. Maux de tête, migraines, étourdissements, stress ou tension.  

Les bouffées de chaleur, aussi, ne sont pas à négliger. À cause d’elles, vous êtes tendue ou anxieuse et les nausées apparaissent. Vous avez des nausées après des bouffées de chaleur ? Autant savoir ce qui se passe vraiment (est-ce du stress, de la tension ?).  

Les nausées ou les vomissements peuvent être un effet secondaire de médicaments, comme ceux pris pendant l’hormonothérapie et les antidépresseurs. Leur arrêt ou réduction progressive, en particulier, peut provoquer des nausées. Autant le savoir, car des femmes prennent des antidépresseurs à la ménopause en raison de troubles psychiques. Soyez-y attentive. Si vos symptômes apparaissent à la ménopause, ces médicaments ne sont peut-être pas à conseiller.  

Préservez votre équilibre hormonal

Nausées à la ménopause

La plupart des femmes souffrent de nausées à la périménopause, lorsque les autres symptômes sont souvent plus marqués. Une légère sensation de nausée qui dure plusieurs jours, ou parfois vous êtes tellement nauséeuse que vous vomissez ou que vous voulez simplement rester au lit. En général, les symptômes diminuent peu à peu après la ménopause.

Comment vous soulager sur le moment ? Préparez du thé avec du gingembre frais. Inspirez par le nez cinq secondes et expirez par la bouche cinq secondes.

Quel est votre super pouvoir ?

Savoir que les nausées résultent de la ménopause (et donc que rien de plus ne cloche dans votre tête) peut vous soulager. Les hormones influencent-elles ? Ces nausées partent souvent comme elles sont arrivées. Mais, avant out, prenez soin de vous afin de limiter au maximum les symptômes. Bon à savoir : 

  • Avez-vous souvent des nausées après des bouffées de chaleur ? Évitez tout ce qui peut déclencher la transpiration. L’alcool, le café et les aliments épicés. Les sports à faible impact pourraient limiter bouffées de chaleur. Connaissez votre super pouvoir. 
  • Croyez-vous que les nausées soient déclenchées par la tension et le stress ? Essayez de vous reposer davantage. Faites des pauses, établissez des priorités, pratiquez des activités quotidiennes qui vous calment et vous font plaisir (marcher dans la nature, lire, effectuer un travail créatif, écouter de la musique, pratiquer la pleine conscience) et essayez d’évacuer les tensions. Parlez-en à quelqu’un. 
  • Profitez de la nature. Une nausée ? Sortez et respirez ! Le plein air ? Une source de détente et de bien-être. 
  • Mangez lentement, mastiquez et prenez plusieurs petits repas. Évitez les aliments gras et épicés et ne buvez pas en mangeant. Prenez plutôt régulièrement une petite gorgée de boisson fraîche. Le (thé au) gingembre peut également aider à lutter contre les nausées. 
  • De petits changements pour une vie plus saine. Selon des études, une alimentation saine et un mode de vie équilibré influencent la façon dont vous vivez votre ménopause. Jusqu’à limiter les fortes fluctuations hormonales et donc vos symptômes. Prenez un bon départ en suivant nos conseils en matière de nutrition et de mode de vie. 

Soulagez et prévenez les symptômes de la ménopause

Sources

  • Pike, K. Simply Menopause (2022). Nausea and Menopause: What’s the Connection? https://simplymenopause.net/can-menopause-cause-nausea/ 
  • Cleveland Clinic. (2023). Can Hot Flashes Cause Nausea? https://health.clevelandclinic.org/hot-flashes-and-nausea 
  • Evans MP, Fleming KC, Evans JM. (1995). Hormone replacement therapy: management of common problems. PMID: 7630222. 
  • Castiello L, Cherney K. Healthline. (2021). Can Menopause Cause Nausea? https://www.healthline.com/health/menopause/menopause-nausea 
  • NHS. (2023). Feeling sick (nausea). https://www.nhs.uk/conditions/feeling-sick-nausea/ 

FAQ

Astuces et conseils

Why pause? Press play!