Vertiges et ménopause

J’ai l’impression d’être dans un manège. Je me sens étourdie. Les vertiges m'empêchent de me concentrer. Sortir permet d'y mettre un terme. - Monika (51 ans)

Vous connaissez cette sensation désagréable quand tout autour de vous vous semble soudain tourbillonner ? Vous avez la tête qui tourne, vous avez l’impression que vous allez tomber et vous cherchez rapidement autour de vous à quoi vous agripper. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte tout de suite, mais les hormones peuvent expliquer les vertiges de la ménopause. Mais que faire ? Et les compléments peuvent-ils aider ?  

Que se passe-t-il à l’intérieur de vous ?

Hélas, on ignore encore les causes exactes de ces vertiges de la ménopause. Elles s’accompagnent parfois de nausées et on suppose que les fluctuations du taux d’œstrogènes et de progestérone en sont à l’origine.  

Les hormones œstrogènes et progestérones agissent sur des fonctions organiques majeures, y compris le système cardiovasculaire. Les changements hormonaux peuvent entraîner des variations de la tension artérielle, pouvant provoquer des vertiges et des étourdissements. Les fluctuations des œstrogènes et de la progestérone perturbent aussi la circulation sanguine dans l’oreille interne, autre motif de vertiges. 

De nombreuses femmes ressentent divers symptômes à la ménopause : bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d'humeur.

Préservez votre organisme robuste

Vertiges à la ménopause

Un grand nombre de femmes affirment avoir des vertiges ou des étourdissements à la ménopause. Un symptôme courant et normal de cette nouvelle phase de la vie, donc. À la périménopause, les symptômes sont souvent plus marqués, car les fluctuations hormonales y sont plus intenses. 

Mais à chaque femme, son propre ressenti. Certaines ont l’impression de se trouver tournoyant sur un manège. D’autres, au contraire, ont les jambes flageolantes, des nausées ou la « tête embrumée ». Quelques-unes éprouvent même des problèmes de vision (temporaires). 

La bonne nouvelle ? Une fois votre corps habitué aux changements hormonaux survenus après vos dernières règles, les vertiges, les brouillards et les nausées disparaissent ou, du moins, deviennent moins fréquents. 

Avez-vous des vertiges ? Si oui, concentrez sur un point précis même si tout autour de vous tangue comme un navire.

Autres causes de vertiges

Les vertiges ? Leurs causes ? Les bouffées de chaleur, par exemple. La perte d’électrolytes en transpirant entraîne un déséquilibre dans l’organisme. Et il peut affecter la tension artérielle et déclencher ou amplifier les étourdissements.  

Les changements hormonaux de la ménopause peuvent aussi modifier le taux de sucre dans le sang et en entraver sa stabilité. Ces fluctuations peuvent provoquer des vertiges et des étourdissements.  

Les saignements menstruels abondants à la ménopause peuvent aussi causer des vertiges chez certaines femmes. Les changements qui surviennent au cours de cette phase affectent de nombreuses femmes. La ménopause peut être synonyme de stress, de troubles du sommeil et d’incertitude. D’où les tensions, l’anxiété, des problèmes respiratoires et des vertiges.  

Que faire contre les vertiges ?

D’abord, pour atténuer les étourdissements et les vertiges, soyez attentive à votre taux de fer et prenez plus de repos. Votre super pouvoir : 

  • Tenez un journal. Notez quand et à quel moment vous avez des vertiges. Vous pourrez ainsi en déterminer la cause et en avoir une meilleure approche.  
  • Limitez le stress. Le stress peut aggraver les vertiges. Essayez de faire des exercices de relaxation au quotidien et veillez à ce que votre sommeil soit suffisant et de qualité. Découvrez comment améliorer la qualité de votre sommeil.  
  • Stabilisez le taux de sucre dans votre sang. Veillez à une alimentation équilibrée avec beaucoup de fruits et légumes (en raison de la présence de fibres). Vos repas doivent contenir suffisamment de protéines, de matières grasses saines et de glucides lents. Évitez les aliments transformés, l’alcool, le tabac et le café en excès.  
  • Buvez suffisamment d’eau pour éviter une perte d’électrolytes. Surtout si vous souffrez également de bouffées de chaleur ou de sueurs nocturnes.  
  • Consommez suffisamment de fer. Une carence en fer, due par exemple à des règles abondantes durant la ménopause, peut amplifier les vertiges et les nausées. Un complément pour plus de soutien
  • Veillez à faire suffisamment d’exercice. La pratique sportive régulière et la musculation vous aide à renforcer vos muscles et votre équilibre. Vous pouvez aussi réduire les bouffées de chaleur et le stress et mieux dormir. 
  • L’hormonothérapie substitutive pour plus de soutien. Les vertiges vous gênent au quotidien ? Votre nouveau mode de vie et d’alimentation ne vous aide pas vraiment ? Envisagez un traitement hormonal. Consultez un médecin pour envisager des solutions. 

Prenez le contrôle de vos symptômes

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour soulager vos symptômes. Découvrez les solutions qui vous aideront à traverser cette phase en toute sérénité et avec confort.

Sources

  • Popkirov, S., Staab, J. P., & Stone, J. (2017). Persistent postural-perceptual dizziness (PPPD): a common, characteristic and treatable cause of chronic dizziness. Practical Neurology, 18(1), 5. https://pn.bmj.com/content/practneurol/18/1/5.full.pdf
  • Popkirov, S., Staab, J. P., & Stone, J. (2020). Persistent postural-perceptual dizziness (PPPD): A common, characteristic and treatable cause of chronic dizziness. Practical Neurology, 18(1), 5-13. https://pn.bmj.com/content/18/1/5 
  • Singer, D., Camargo, C. A., Birkhahn, R., Pallin, D. J., & Sullivan, A. F. (2019).  
  • Multicenter RCT of flare-ups in asthma using albuterol vs. triple therapy. Journal of the American Medical Association, 322(21), 2076-2084. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6291970/ 

FAQ

Astuces et conseils

Evalué par
Kahlil Elhage, Médecin généraliste
N ° d'enregistrement:
07173
toujours valide
Why pause? Press play!