Caractère changeant

Caractère changeant et ménopause

J’ai changé, car je me soucie moins désormais de l’opinion des autres. Indifférence ou normalité ? - Sandra (48 ans)

À la ménopause, le jeu subtil des hormones se déséquilibre. Quand elles fluctuent vraiment, des symptômes non seulement physiques, mais aussi psychiques peuvent apparaître. Par exemple, vous pouvez être émotive, réagir parfois violemment et vous sentir différente. En bref, vous n’êtes pas bien dans votre peau et vous ne vous reconnaissez plus. Est-ce dû aux fluctuations hormonales ? Et que faire pour renforcer votre bien-être émotionnel ?

Que se passe-t-il à l’intérieur de vous ?

À la ménopause, il y a une diminution du taux de l’hormone ocytocine. Oui l’hormone du bien-être qui se libère, entre autres, quand il y a interaction sociale. Elle influence largement votre comportement vis-à-vis de vos enfants ou de votre partenaire, par exemple. Ainsi, à la ménopause, vous ressentez moins le besoin de vous occuper des autres et vous pouvez vous lasser de tous les soucis qui vous semblaient si naturels ces dernières années. Tout simplement à cause de la baisse du taux d’ocytocine.  

La diminution des œstrogènes et de la progestérone à la ménopause entraîne, aussi, l’apparition de nouvelles connexions dans le cerveau. Ce qui peut influencer votre façon de penser, vos émotions, vos envies et votre humeur. Les fluctuations des hormones sexuelles peuvent également entraîner des changements d’humeur. Se sentir différente ? Oui, c’est logique. Ne vous inquiétez pas ! 

De nombreuses femmes ressentent divers symptômes à la ménopause : bouffées de chaleur, troubles du sommeil et sautes d'humeur.

Je me sens tellement égoïste à certains moments. Pendant des années, j’ai tout fait pour mes enfants, mais maintenant je me dis souvent qu’ils peuvent le faire eux-mêmes. - Linda (54 ans)

Autres raisons de ne pas se sentir bien dans sa peau

En plus des fluctuations hormonales à la ménopause, d’autres symptômes (en relation ou pas avec la ménopause) peuvent également vous rendre émotive ou vous empêcher de vous sentir vous-même. Pensez aux troubles du sommeil, aux sautes d’humeur ou à un manque d’énergie.  

La fatigue a un impact important sur nos émotions et nos sentiments. La fatigue altère souvent les capacités cognitives. Vos émotions peuvent donc être difficiles à réguler et votre réaction aux stimuli émotionnels peut s’avérer difficile. Vous devenez plus irritable, plus aisément frustrée et plus encline à vous sentir dépassée ; votre humeur s’en trouve dès lors affectée. 

La ménopause s’accompagnant de nombreux changements psychologiques, des émotions et des traumatismes restés en mémoire peuvent également remonter à la surface. Vous pouvez ne plus vous reconnaître et être plus émotive qu’auparavant. 

Par ailleurs, des femmes ont du mal à accepter de devenir infertiles. Selon des études, les femmes qui vivent leur ménopause sous un jour négatif présentent davantage de symptômes. Nous ne connaissons pas encore la cause et l’effet de ce phénomène qui peut toutefois conduire à un sentiment de rejet, car l’image de soi vacille. 

Produits pour les symptômes de la ménopause

Se sentir différente à la ménopause

Les changements de comportement et d’émotions sont fréquents à la ménopause. Selon des études, de nombreuses femmes déclarent qu’elles sont souvent inquiètes ou agitées et 40 % d’entre elles se sentent moroses. Ce problème persiste plus ou moins longtemps d’une femme à l’autre. Certaines sont souvent confrontées à des changements émotionnels et à des états d’âme flous pendant plusieurs années, tout simplement parce que les changements hormonaux prennent un certain temps à se produire. Après la ménopause, le taux d’hormones diminue et trouve un nouvel équilibre, réduisant souvent ou éliminant totalement les symptômes de la ménopause, ainsi que les montagnes russes émotionnelles.  

Tentez de considérer vos symptômes sous un angle différent : votre corps vous rappelle de prendre soin de vous. Se sentir soudain dépourvu du besoin de s’occuper des autres (parce que l’hormone de bien-être ocytocine est en baisse) peut être exactement ce dont vous avez besoin à ce moment-là. Pensez à vous et écoutez votre corps. Voyez ça comme une phase de réflexion et de développement personnel. 

Préservez votre bien-être émotionnel

Selon des études, certains nutriments jouent un rôle majeur dans votre équilibre émotionnel ; un élément essentiel à la ménopause. Pensez à la rhodiole, à la vitamine D et au safran.

Quel est votre super pouvoir ?

De nombreuses femmes ont tendance à surcompenser à la ménopause. Elles refoulent leurs propres sentiments et continuent à s’occuper des autres. Essayez d’éviter de vous trouver dans cette situation. Revenez sur vous-même. Voici des conseils pratiques qui vous aideront à retrouver votre bien-être émotionnel. 

  • Considérez la ménopause comme un nouveau départ. La ménopause ? L’occasion de vous retrouver. Débarrassez-vous de ce qui ne vous convient plus et lancez-vous dans une nouvelle aventure de vie. 
  • Parlez de ce que vous ressentez. Parlez ouvertement de tout ce qui vous préoccupe. Vous vous sentirez mieux. Faites savoir aux autres, comme à votre partenaire ou à vos enfants, que vous êtes dans une phase où vous voulez vous retrouver. En partageant vos expériences avec d’autres, vous pouvez trouver de la compréhension et du soutien. 
  • Prenez du temps pour vous détendre. Un sommeil suffisant et de qualité en est la base. Essayez des techniques de relaxation telles que la méditation, les exercices de respiration, le yoga ou la pleine conscience. Selon des études, vous pourrez réduire ainsi le stress et mieux faire face à tous les changements liés à la transition. 
  • Faites de l’exercice tous les jours. En pratiquant une activité physique tous les jours, vous libérez des endorphines, aussi connues sous le nom d’hormones du bonheur. Votre taux de cortisol (l’hormone du stress) est réduit. Vous vous sentez plus calme et mieux dans votre peau. 
  • Essayez de garder une attitude positive. Privilégiez les gestes de gratitude. Il s’agit d’une technique ultrapuissante pour renforcer votre bien-être émotionnel, comme le montrent de nombreuses études. 
  • Préservez votre bien-être émotionnel et prenez des compléments. Des compléments alimentaires de qualité peuvent contribuer à votre bien-être à la ménopause : magnésium, safran et ashwagandha. 
  • En faire plus ? Oui. Si vos symptômes psychiques persévèrent et que les réglages présentés ci-dessus ne sont pas suffisants, une hormonothérapie peut être envisagée. Demandez conseil à un médecin.    

Sources

  • Gebretatyos, H., Ghirmai, L., Amanuel, S., Gebreyohannes, G., Tsighe, Z., & Tesfamariam, E. H. (2020). Effect of health education on knowledge and attitude of menopause among middle-age teachers. BMC women's health, 20(1), 232. https://doi.org/10.1186/s12905-020-01095-2  
  • Liu, N., Yang, H., Han, L., & Ma, M. (2022). Oxytocin in Women's Health and Disease. Frontiers in endocrinology, 13, 786271. https://doi.org/10.3389/fendo.2022.786271  
  • Hogervorst, E., Craig, J., & O'Donnell, E. (2022). Cognition and mental health in menopause: A review. Best Practice & Research Clinical Obstetrics & Gynaecology, 81, 69-84. https://doi.org/10.1016/j.bpobgyn.2021.10.009  

FAQ

Astuces et conseils

Evalué par
Jael Loefstop, Médecin généraliste
N ° d'enregistrement:
Unico code: 07201
toujours valide
Why pause? Press play!